Oh les beaux jours

Samuel BECKETT

Création 2019/2020

Mise en scène et dramaturgie : Mathilde Heizmann

Jeu et dramaturgie : Annie Pican

Coproduction : Archipel de Granville - Accueil en résidence : Forum de Falaise.

Crédit photo : Tristan Jeanne-Valès

Avec les soutiens de la Région Normandie, du Département du Calvados, de la Ville de Caen, du CDN de Normandie-Comédie de Caen.

Télécharger
Téléchargez le dossier de présentation :
Présentation _Oh les beaux Jours_.pdf
Document Adobe Acrobat 967.0 KB
Annie Pican - Oh les beaux Jours

 

 

Winnie fait corps avec la terre, peut-être un peu perdue et confuse mais jamais hermétique. Prise dans son combat quotidien contre le temps, Winnie est un exemple. Elle a aussi le don pour tenir en respect le chaos et le désespoir en s'en remettant à un code de bonnes manières et d'habitudes régulières bien entretenues.

 

Le fameux mamelon, le sac rempli d'objets, l'iconique brosse à dents "solennellement garanti véritable pure soir de porc", l'ombrelle, le révolver ; cette femme immobile dont on ne verra que le buste, son dialogue avec le perceptible Willie dans un nulle part rendu étonnamment tangible par l'artefact vidéo sensitif de Pablo Géléoc. De là, Winnie fredonne son air préféré de La Veuve joyeuse : "Heure exquise nous grise lentement. La caresse, la promesse du moment". 

Annie Pican - Oh les beaux Jours

 

 

Quand Samuel Beckett écrit Oh les beaux Jours, le monde vit dans la terreur de l'apocalypse nucléaire. L'Occident se construit dans abris et accumule les objets qu'il produit à profusion. Consommer est un mode de vie. Winnie fait corps avec la terre moribonde et brûlée - et peut importe quelle bombe l'a réchauffé et détruite. 

 

Annie Pican et Mathilde Heizmann délivrent toute la saveur ironique du texte, ses correspondances actuelles dans un nouvel écho à l'absurde selon Samuel Beckett. 

Oh les beaux Jours - teaser réalisé Alban Van Wassenhove

DIFFUSION 2019/2020 : 

  • Mardi 5 novembre, GRANVILLE - Scène conventionnée l'Archipel
  • Jeudi 7 novembre, FALAISE - Saison culturelle - Le Forum
  • Samedi 9 novembre, OUISTREHAM - Le Dansoir K. Saporta. 

 

 

© Théâtre de la Rampe / 2020 - Crédit photo de la couverture : Bertrand de La Sayette.