Les Créations

Oh Les Beaux Jours - Samuel Beckett (2019)

 

Le fameux mamelon, le sac rempli d'objets avec la célèbre brosse à dents, cette femme immobile dont on ne verra que le buste, son dialogue avec l'invisible Willie dans un nulle part rendu étonnamment tangible par l'artefact vidéo sensitif de Pablo Géléoc.

 

Annie Pican et Mathilde Heizmann délivrent toute la saveur ironique du texte, ses correspondances actuelles dans un nouvel écho à l'absurde selon Samuel Beckett.

La femme aux bulots - Annie Pican (2015)

 

... Heureusement il y a Mike Brant et Niagara sur le tourne disque et Caroline de Monaco en couverture de Paris Match !

 

Drôle, piquant, tendre, Annie Pican campe son seule en scène de bout en bout dans un registre qu’elle partage avec François Morel et autre Yolande Moreau ; des chroniques familiales avec un ton bien à elle.

 

 

 

 

La ronde - Arthur Schnitzler (2011)

 

Autour de 10 tableaux, les couples se font et se défont. Jusqu'à que le dernier duo revienne au premier. La boucle est bouclé.

Rose, la nuit australienne - Noëlle Renaude (2008)

 

Annie Pican met en scène Rose et "il". Elle a la grâce, lui est touchant.

Elle s'invente une vie meilleure grâce à des anecdotes, lui souhaite arriver au bout et rentrer au motel.

Le triptyque "Du commerce amoureux au négoce du désir" 

- Marivaux, Paul Claudel, José Pliya (2003-2006)

Le triptyque regroupe 3 pièces, d'auteurs et d'époques différents :

  • Marivaux : "La Double Inconstance" ;
  • Paul Claudel : "L'échange" ;
  • José Pliya : "Une famille ordinaire".

 

Dans ces pièces, Annie Pican poursuit la recherche de la question amoureuse.