La femme aux bulots - Annie Pican

Création 2015

Mise en scène, jeu et dramaturgie : Annie Pican
Photographies : Tristan Jeanne-Valès
Production : Théâtre de La Rampe

Avec le soutien de la Région Basse Normandie, du Conseil Général du Calvados, de la Ville de Caen. Accueil en répétition Comédie de Caen, La Navale. 

Dossier Diffuseurs La femme aux bulots
FAB-DossierPresentation.pdf
Document Adobe Acrobat 2.3 MB

Au bord des marais, dans la région de Carentan, il n’y a pas de coquillages. De ceux qui ont été délaissés sur l’estran. Parce qu’il n’y a pas de sable.

Le bulot dans ces contrées est un coquillage enfoui sous des mètres cubes de tourbe. Verni, son corps long blanc est gris foncé sur les côtés, avec un bout de cul noir vrillé spirale difficile à déloger…

On le trouve quelquefois dans le seau de la petite fille lorsqu’elle va à la plage le dimanche avec ses parents et partage avec eux un melon rempli de sable et du poulet froid.

 

En préparation pour 2015, la création d’un texte d’Annie Pican : La femme aux bulots, une autofiction drolatique, poétique et jardinière. L’auteure évoque une enfance agricole, celle d’avant la mécanisation et l’électronique, en y mêlant le présent.

Une humanité rude soumise aux saisons s’affaire dans un pays tissé de marais et de tourbières

qui porte vaches, poules, chiens, corbeaux, rats, étourneaux.

 


« Les adultes ici ont les jambes décidées, des seaux vides ou pleins à la fin des bras ou les poings moulés dans les poches, leurs têtes regardent par terre ou droit devant quand la pensée occupe leurs yeux, sinon, le regard va de gauche à droite et de droite à gauche, enfin, la pensée n’est pas moins là… »

 

Au fond du paysage, des enfants travaillent et jouent dans les champs en rêvant de conquêtes et de princesses qui ressemblent à Caroline de Monaco lorsqu’elle pose en couverture de Paris Match…

Imaginez qu’il n’y pas un seul bulot dans le panier de son histoire et que la mayonnaise prend…

 

Teaser et hop !

Création 2015

 

Texte et interprétation: Annie Pican

Mise en jeu : Stéphane Fauvel

Scénographie et Lumière : Hervé Mazelin

Son : Olivier Lecce

Costume : Pascale Mandonnet

 

Accueil en résidence : Bayeux auditorium, novembre 2014  

 

Représentations : 

 

9 avril 2015, Forum de Falaise

29 novembre 2015, Halle aux Grains, Bayeux

11 février 2016, ACTEA, Caen

11 octobre 2016, Médiathèque de Valognes, 2 rep.

15 octobre 2016, La Boderie, Ste Honorine Le C.

18 novembre 2016, Cérences

25 novembre 2016, Médiathèque de Picauville,

9 février 2017, El Camino, Caen

26 avril 2017, El Camino, Caen,

13 octobre 2017, Salle de la Varenne

21 octobre 2017, Médiathèque de Coutances

3 mars 2018, Le dansoir de  Ouistreham. 

19 mai 2018, Ferme Musée du Cotentin. Ste Mère l'Eglise.

 

 

« La femme aux bulots » est disponible en format lecture afin d’être accueillie dans des lieux les plus divers.