Du commerce amoureux au négoce du désir

Poursuivant la recherche autour de la question amoureuse, nous nous intéressons à sa mise en acte à travers deux textes distants d’un siècle. Rose, la nuit australienne de Noëlle Renaude présentée en 2008 suivi de La Ronde d’Arthur Schnitzler en 2011. 

 

Le commerce amoureux, le négoce du désir… les frasques du sentiment ont inspiré nombre de pièces dans l’histoire du théâtre.

 

Sur ce thème, Annie Pican a imaginé un parcours artistique avec trois auteurs d’époques différentes et un même noyau de comédiens :

Avec l’aide de la DRAC de Basse Normandie, la Région Basse Normandie, le Conseil Général du Calvados, le Conseil Général de La Manche, la Mairie de Caen.

 

Soutien en co-production : Scène Nationale d’Alençon/Flers/Mortagne

Accueil en répétitions : Théâtre de Coutances, Théâtre de St Lô, Comédie de Caen.

Aides à la résidence : Théâtre de Coutances, Théâtre de St Lô.

Pré achats : Les Théâtres de Coutances et de St Lô, la Ville de Falaise, l’Archipel à Granville, la Scène Nationale d’Alençon/Flers/Mortagne, le Complexe Culturel Athéna à la Ferté Bernard et La Renaissance à Mondeville.